Interview de Ada dans Rap Djolof

Retrouvez en intégralité l’article paru Article Paru dans Rap Djolof le 6 Mars 2013.

Nombreux furent ceux qui ont reçu une véritable claque à l’écoute du projet Adamaksy. Si Ada Knibal n’était pas méconnu de la scène HipHop Galsen, son potentiel tardait à exploser aux yeux du large public.
Entretien avec l’auteur de l’une des plus belles satisfactions de ce premier trimestre de Rap Galsen.

Pouvez-vous vous présentez en quelques lignes ? 
Je suis un gars simple avec des goûts simples. Une personne qui n’a aucun complexe, qui respecte les gens, qui n’a aucune barriére mais qui s’est fixé certaines limites.

Comment as-tu découvert le Hip Hop ?
Par mon oncle qui m’avait donné une K7 dont la face B était un mix de divers artistes allant de 2Pac à Onyx en passant par Das EFX etc.

Doù vient ton Pseudo, Ada ?
Ada est le raccourci de mon vrai nom ADAMA mais j’ai tellement de noms de scène donc attardons nous uniquement sur le dernier (GOD MC) .Il m’a été donné par le vrai public rap ( celui qui se déplace aux concerts) par rapport à mes prestations et ma polyvalence selon leurs dires.

Parlons un peu de ton crew K-Nibal, après la sortie de l’album Senegal ki bagne vous êtes complètement disparus de la scène. Qu’est ce qui s’est passé ? 
Disparus non car on a fait 4 singles qui tournaient en radio mais on travaillait en parallèle sur le second album que nous avons mis en stand by suite à une raison indépendante de notre volonté.

Est ce que le crew est toujours en marche ?
Bien sur, mais le Rap Galsen n’a pas une culture des projets solos car presque tous les groupes qui les ont expérimenté ont implosé. Nous, K-NIBAL aspirons à être différents. D’ailleurs VORAS (mon partenaire) a été le directeur artistique du projet ADAMAKSY.

Quelles ont été tes influences dans la musique ? 
Des B.O de films, de la Pop des années 80, de la musique classique, de la musique traditionnelle sénégalaise, un peu de rap français et quelques classiques du Rap Galsen.

Vous avez sorti récemment une mixtape intitulée Adamksy, parlez-nous un peu de ce projet. Comment est née l’idée de la sortir et tout ?
C’est VORAS, l’autre membre du groupe qui m’a suggéré de sortir un de mes projets solo en raison de son indisponibilité pendant la conception du 2ème album de K-NIBAL. Qand j’en ai parlé autour de moi, il y a eu des propositions de plusieurs labels mais qui sont restés sans suite. Le contact avec DD Records c’est fait par K-rim de Masxouba et après une seule et unique discussion tout s’est enchaîné et voila.

Pourquoi le titre Adamaksy ?
D’abord c ‘est la contraction de mon prénom ADAMA avec le « K » de K-NIBAL au milieu et de mon nom de famille SY. Ensuite il y a 4 autres lectures de ce mot et ça pose les bases de mes projets solos qui seront je l’espère facile à identifier.

Les feats ne sont pas trop nombreux sur ce projet, est ce que c’est un choix personnel ?
Les featurings se sont faits parmi mon entourage immédiat à savoir des gens avec qui je suis lié artistiquement : K.O.T.F STRATEGIES avec VORAS – MUSLIM -T.N.T – BABA DJIBY, un collectif de OUAKAM appelée WORKSIDE avec SENY et MC MO et ILLEGAL de DD RECORDS.

Des difficultés rencontrées durant la conception du projet ? 
Aucune difficulté! Il y a très vite eu une complicité et une complémentarité professionnelle entre les 2 équipes, DD Records et KOTF Stratègies.

As-tu reçu des feedbacks ? 
Tous positifs à ma grande surprise vu le standard de rap actuel du  » copié collé à l’américaine « .

Tu travailles avec le label DD-Records ou c’était juste une collaboration par rapport à ce projet ? 
Une collaboration pour le maxi pour l’instant.

Quel est votre point de vue par rapport au Rap Galsen actuellement ? 
C’est un rap indéniablement talentueux et responsable dans la forme. Un rap engagé quand ça l’arrange dans le fond. Un rap qui confond précipitation et progrès. Un rap qui cède sous les coups du lobbyisme qui s’est constitué une certaine bourgeoisie. Plein de contradictions mais une lueur d’espoir avec une infime partie de la New Generatiton.

Des dates à venir ? 
Une série de spectacles dont un confirmé le 30 Avril au Cabana Club et une tournée nationale en prévision après le Ramadan incha’Allah.

Votre dernier mot ?
Bonne chance à tous et Rap is Back.

Source de l’article : http://rapdjolof.com/interviews/item/3265-interview-ada-k-nibal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *